Comment agir pour l’environnement ?

L’activité humaine a un impact certain et néfaste sur notre planète et les effets du dérèglement climatique sont là pour nous le rappeler, de plus en plus souvent et de manière de plus en plus violente.

Aujourd’hui, il est devenu plus qu’impératif d’agir chacun à notre niveau, par de petits comme de grands gestes, à sa portée, de manière à inverser la tendance et protéger notre environnement. Pour cela, chacun d’entre nous peut apporter sa pierre à l’édifice et nous permettre de répondre aux enjeux environnementaux et écologiques qui se placent devant nous à savoir la réduction des déchets, la diminution de la pollution et du gaspillage de l’eau et une plus grande sobriété énergétique. Et pour agir efficacement, connaître son empreinte carbone est un bon point de départ !

Mesurer son empreinte carbone

Laquelle de vos actions individuelles aura le plus d’impact ? Pour le savoir, prenez quelques minutes pour calculer votre empreinte carbone.

Qu’est-ce que l’empreinte carbone ?

  • Elle mesure l’impact d’une activité sur l’environnement, et plus particulièrement les émissions de gaz à effet de serre liées à cette activité.
  • Elle peut s’appliquer à un individu (selon son mode de vie), à une entreprise (selon ses activités) ou un territoire.
  • Cet impact est exprimé en dioxyde de carbone équivalent ou CO2eq. En effet, pour simplifier et homogénéiser le discours, on utilise pour tous les gaz à effet de serre une seule mesure rapportée au CO2.

Empreinte carbone

Quels outils pour la mesurer ?

Il y a plusieurs manières de mesurer son empreinte carbone. Ci-dessous nos recommandations que nous avons personnellement testées.

De manière collective :

  • l’atelier 2 tonnes, 1 jeu collaboratif de 2h, mêlant action collective et individuelle
  • ou la conférence en ligne My Co2

De manière individuelle à l’aide du calculateur de l’ADEME

Ce calcul permet de prendre du recul et de se rendre compte des actions impactantes.

Les gestes du quotidien pour protéger le vivant !

Réduire le débit de nos robinets, limiter notre temps passé sous la douche, utiliser des récupérateurs d’eau de pluie dans nos jardins, boire de l’eau du robinet pour éviter les déchets plastiques de l’eau en bouteille, il existe mille et une astuces pour des actions impactantes visant à préserver la principale ressource de la Terre : son eau.

Il en va de même pour l’énergie que nous devons penser plus propre et plus responsable en réduisant l’intensité de nos chauffages, sélectionner des équipements qui font appel à des énergies renouvelables, isoler nos habitations plus efficacement à partir de matériaux naturels, débrancher les appareils non utilisés, éteindre les éclairages superflus et utiliser des ampoules de très basse consommation ou encore choisir une énergie verte auprès de son fournisseur.

Enfin, la réduction des déchets est une priorité absolue si nous voulons agir concrètement pour l’environnement. De nombreuses solutions existent pour réduire notre production de déchets au quotidien : réparer notre électroménager plutôt que de le remplacer, réduire les emballages de nos produits de consommation ou encore trier nos déchets ménagers et favoriser ainsi le recyclage. Découvrez nos kits zéro déchet, une véritable alternative écologique.

Certaines entreprises vont bien plus loin pour nous permettre de lutter chaque jour contre le gaspillage et la production de déchets en nous proposant des solutions durables et responsables qui nous permettent d’accéder au zéro déchet.

Comment faire pour limiter nos déchets et diminuer notre impact sur l’environnement ?

EnvironnementPour s’inscrire dans une démarche zéro déchet, il s’agit avant tout de changer nos habitudes et notre façon de consommer. Vrac’Ethik, votre boutique zéro déchet, vous accompagne dans cette démarche. Contrairement à des idées reçues, le recyclage n’est pas une fin en soi ni une réponse idéale à nos soucis de production de déchets. Non seulement tous les déchets ne se recyclent pas mais le volume de déchets à recycler est exponentiel et requiert de mobiliser des ressources énergétiques fortes.

C’est à la base de nos principes de consommation que nous devons agir en réduisant ce volume de déchets au strict minimum. Pour cela, nous devons éviter les emballages inutiles pour venir les remplacer par des contenants réutilisables tels que des bocaux et des bouteilles en verre par exemple, un matériau durable et recyclable.

Bien que de nombreux produits de consommation du quotidien soient aujourd’hui accessibles en vrac et donc sans emballage, il en demeure certains qui requièrent d’être emballés. C’est le cas notamment pour les cosmétiques et les produits d’hygiène. Là encore, il existe des alternatives en privilégiant les entreprises éthiques et éco responsables qui proposent des solutions d’emballages à partir de matériaux recyclables et mêmes biodégradables tels que le bambou ou le verre ou qui font appel à des méthodes de fabrication plus innovantes encore. Les savons, shampooings et autres dentifrices solides en sont la parfaite illustration. Découvrez nos kits zéro déchet salle de bains.

 

Comment protéger l’environnement par une meilleure gestion des déchets polluants ?

Le déchet qui ne pollue pas est celui qui n’existe pas ! Si nous souhaitons limiter notre empreinte écologique, une limitation des emballages ne suffit pas à elle seule pour réduire nos impacts environnementaux. Il s’agit de bannir de notre consommation l’usage des produits chimiques qui entrent souvent dans la composition de nos produits, notamment d’hygiène et de beauté.

Il existe suffisamment d’ingrédients dans les milieux naturels pour répondre à nos besoins et satisfaire à nos usages. Vrac’Ethik, à l’image d’autres entreprises, propose des produits cosmétiques solides et naturels qui sont exempts de substances nocives à la fois pour notre santé et pour l’environnement. Nous avons la possibilité, grâce à elles, d’œuvrer de manière plus responsable et efficiente pour la préservation de l’environnement pour une cuisine zéro-déchet, une salle de bains zéro déchet, ou encore une beauté zéro déchet, bref un mode de vie plus respectueux de l’environnement.

Réduction et valorisation des déchets, gestion des ressources, éco-conception de nos emballages, modification de nos modes de consommation, économie circulaire, tri-sélectif, compost… Autant de gestes qui ne sont pas seulement réservés aux collectivités territoriales, aux services publics et aux entreprises, mais qui doivent être la responsabilité de chaque éco-citoyen.

Si nous voulons préserver l’environnement et laisser une planète plus propre, respirable et agréable à vivre aux générations futures, nous devons œuvrer à une transition écologique individuelle menant au zéro déchet et à la responsabilité écologique collective.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :