Marius Fabre, une savonnerie familiale depuis 120 ans

Nous restons dans les produits d’entretien naturels, direction la Provence pour vous présenter l’une des dernières savonneries fabricant du VRAI savon de Marseille : Marius Fabre !

Une entreprise familiale centenaire

En 1900, Marius Fabre, alors âgé de 22 ans, a créé sa savonnerie à Salon de Provence. Il s’installe dans le hangar situé au fond de son jardin, qu’il aménage pour accueillir deux chaudrons et quelques mises. 120 ans plus tard, les 2 arrière-petites-filles de Marius, Marie et Julie Bousquet-Fabre, poursuivent avec passion cette aventure familiale.

En quatre générations, la savonnerie Marius Fabre a traversé des années difficiles avec le développement de la concurrence mais aussi de la grande distribution. Toujours situé à Salon de Provence, depuis les années 80, Marius Fabre a su tirer profit de belles opportunités en développant l’exportation grâce à sa renommée, concrétisée en 2009 par l’obtention du label “Entreprise du Patrimoine vivant”. Le retour au naturel et à l’authenticité que l’on connait ces dernières années permet à la savonnerie d’envisager l’avenir plus sereinement.

Logo Marius Fabre

La fabrication du véritable savon de Marseille

Depuis 4 générations, Marius Fabre fabrique du savon de Marseille selon la méthode traditionnelle de cuisson en chaudron. Ce procédé de fabrication, appelé aussi la cuisson « à grand feu », suit 8 étapes très précises en une dizaine de jours.

La cuite

Cette phase est délicate et déterminante pour réaliser un savon de qualité. Elle comprend 4 étapes :

  • La saponification qui consiste à transformer les huiles végétales en savon dans un grand chaudron
  • La pâte de savon est ensuite lavée plusieurs fois à l’eau salée pour éliminer la soude restante.
  • Le maitre-savonnier fait cuire cette pâte de savon pendant 10 jours à 120°C
  • Le savon est ensuite lavé à l’eau pure jusqu’à ce qu’il n’y ait plus aucune impureté.

 La coulée du savon

Cette seconde phase consiste à verser la pâte de savon encore chaude (entre 50 et 70 °C), dans de gigantesques moules, appelés les “mises”. Pour le verser, le maitre savonnier utilise un canal articulé en bois appelé “goulotte”.

Le séchage et découpage du savon

Cette 3ème phase consiste à faire sécher le savon pendant 48h à l’air libre puis à le découper une fois sec. Avec une machine, le maitre savonnier découpe les pains en blocs de différentes tailles

Le moulage du savon

La dernière étape de fabrication est le marquage du savon : les barres sont frappées à la main et les cubes sont moulés en machine. Le célèbre cube de savon de Marseille est estampillé sur les six faces, signe de reconnaissance du traditionnel “savon de Marseille”.

Cube savon de Marseille à l'huile d'olive 400g boite + savon 2

Le logo déposé par l’Union des Professionnels du Savon de Marseille est un gage d’authenticité selon 3 critères essentiels :

  1. La composition : huiles végétales exclusivement, sans parfum, sans colorant, sans conservateur
  2. Le procédé de fabrication : cuisson en chaudron, selon un procédé de saponification spécifique, appelé « procédé marseillais », comprenant 5 étapes. La fabrication en chaudron dure une semaine à 10 jours.
  3. L’origine géographique : fabriqué dans le bassin historique de fabrication du savon de Marseille : la région marseillaise, correspondant aujourd’hui au département des Bouches-du-Rhône (13).

La savonnerie Marius Fabre est l’un des quatre membres fondateurs de l’« Union des Professionnels du Savon de Marseille », association créée en 2011 pour défendre et promouvoir le savon de Marseille authentique.

 

Quelques utilisations du savon de Marseille

Le savon de Marseille à l’huile d’olive

Le savon de Marseille vert est principalement utilisé pour se laver les mains, le visage et le corps. Il est également possible de s’en servir pour nettoyer la vaisselle et fabriquer sa propre lessive.

Utilisation du savon de Marseille “blanc”

Copeaux de savon de Marseille 750g

Pour le lavage du linge à la main : comme la lessive toute prête, ce cube lave en douceur tous les textiles, en particulier le linge délicat (linge de bébé, laine, soie, dentelle, etc.). Mouiller le linge ; le nettoyer au savon de Marseille ; rincer à l’eau claire.

Pour les tâches difficiles : avant le lavage en machine, frotter la tâche avec le cube de savon de Marseille. Très efficace pour les tâches de gras, les tâches difficiles et les cols de chemise.

Vous pouvez évidemment l’utiliser pour vous laver les mains, le visage et le corps.

Pour le garder plus longtemps, bien le laisser sécher sur un porte-savon en loofah par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *