Remplacer l’aluminium et le film plastique : 5 alternatives durables et saines

Rappelons très rapidement pourquoi il est important d’adopter de remplacer l’usage de l’aluminium et du film par des alternatives durables : usage unique, polluant, nocif pour notre santé !

La fabrication du film plastique nécessite l’extraction de pétrole, ce qui participe à la pollution des sous-sols marins ou terrestres ; et pour le transformer en plastique, de nombreux additifs nocifs pour l’environnement sont utilisés.

Et ces mêmes additifs peuvent être des perturbateurs endocriniens qui peuvent migrer sur les aliments qu’on emballe et donc être ingérer

Dernier argument : le film plastique est un objet à usage unique, quand il s’étire correctement et qu’on n’est pas obligé de s’y reprendre à 2 fois ! Je suis sûre que vous voyez de quoi je parle ! 😊

pollution plastique nature Vrac'Ethik

 

Le rouleau d’aluminium ? Ce n’est guère mieux ! Comme le film en plastique, il est à usage unique et se recycle encore très mal. Quant à sa fabrication, elle est plus polluante car l’aluminium est l’un des métaux les plus énergivores à travailler.

Alors convaincus ? Si oui, je vous invite à lire la suite !

Des alternatives durables, saines et économiques 

Elles sont nombreuses, assez faciles à mettre en place et vous verrez qu’à l’usage, elles ne sont pas plus contraignantes que l’utilisation de film ou d’aluminium. Et pour les couturiers/couturières qui nous lisent, elles seront d’autant plus économiques !

 

1 – Les Bee Wrap

Au gré de nos avancées dans un mode de vie plus durable, nous avons découvert le « bee wrap », un emballage alimentaire réutilisable naturel.

En coton, généralement bio, le tissu est enduit d’un mélange de cire d’abeille, résine de pin et d’huile de jojoba. Cet emballage entièrement biodégradable est donc compostable. Très souvent plusieurs tailles existent : petit, moyen, grand et parfois même en rouleau que vous n’avez plus qu’à découper.

Comment l’utiliser ?

Dépliez et frottez votre bee wrap pour l’assouplir et le rendre malléable. Prêt à l’utilisation, vous pouvez emballer vos fruits et légumes coupés, couvrir vos bols, plats, assiettes. Le tissu va épouser la forme de vos plats et aliments.

Points d’attention

  • Préférer attendre que vos plats aient refroidis avant de le recouvrir avec votre Bee Wrap. Etant enduit de cire, il n’apprécie pas la chaleur. Donc dans la même lignée : four, micro-ondes, sèche-linge, cheminée et radiateurs sont proscrits !
  • L’emballage de certains aliments est vivement déconseillé : pas de viande, ni de poisson crus. Vous pouvez cependant recouvrir le plat qui contient viande ou poisson cru.
  • Evitez le congélateur ou attendez que le produit soit décongelé. En le congelant, les fibres du tissu deviennent cassantes.

 

Comment le nettoyer ?

Une seule méthode de lavage vous garantira une plus longue durée de vie : laver votre bee wrap à plat, à l’eau froide à la main ou avec un chiffon doux et du savon doux (savon de Marseille par exemple). Pour terminer, séchez-le à l’air libre.

 

Pendant combien de temps est-il réutilisable ?

Pour un usage quotidien, si vous l’entretenez correctement, vous pourrez réutiliser ce bee wrap entre 12 et 18 mois. Vous remarquerez qu’il arrive en fin de vie, lorsqu’il sera moins adhérent.

Astuce pour prolonger sa durée : placez votre bee wrap au four sur une plaque anti-adhésive à 100 degrés pendant 3 minutes. La cire restante va devenir liquide, vous pourrez alors répartir les gouttes de cire sur l’ensemble du tissu. Après refroidissement, testez son étanchéité en le passant sous l’eau froide.

En fin de vie, découpez-le en morceaux pour le composter ou en bandes pour l’utiliser comme allume-feu !

Notre avis : chez Vrac’Ethik, le bee wrap est définitivement adopté ! Pratique, ne prend pas de place et simple d’utilisation !

Beaucoup de marques existent et nous avons choisis de vous proposer ceux d’Embal’Vert :

  • plusieurs formats et coloris disponibles
  • fournisseur français engagé :
    • fabrication des bee wrap à partir de cire issue de ses propres ruches et celles de producteurs voisins
    • atelier de fabrication est entièrement alimenté grâce à une centrale hydroélectrique depuis mi 2018

Pour ceux qui souhaitent les fabriquer, il vous faudra du tissu en coton, de la cire d’abeille en pépites et du papier cuisson si vous choisissez la méthode au four. Par ici le tuto  icone four

 

2 – Les couvre plats en tissu

Hé oui, c’est le retour des charlottes de nos grands-mères avec les tissus de notre époque tout de même !

Comme son nom l’indique, vous pouvez couvrir tous vos plats ! Exit l’alu ou le film plastique ! Lavables à la main ou en machine pour certains, leur durée de vie dépend de la fréquence d’utilisation et de la manière dont on en prend soin.

Nous vous proposons sur notre boutique les créations de Kupoi, une jeune couturière lyonnaise : 2 formats de couvre-plats que vous pouvez utilisez du bol au plat à tarte (de 7 à 28 cm). Lavables à la main ou en machine (30°C, sans essorage).

Couvre-plat en coton enduit vert d'eau 3

3 – Les pochettes lavables en tissu

Pour emballer vos sandwichs ou le goûter des enfants : fabriquez ou équipez-vous de jolis pochettes en tissus, dont l’intérieur est imperméabilisé pour permettre le contact avec les aliments.

 

4 – Du tissu en coton

Plus communément appelé torchons :), serviettes de table, voire même furoshikis, vous pouvez les utiliser pour emballer un morceau de pain (sans sauce, au cas où), des fruits ou même vos cookies préférés !

 

5 – Des tupperwares et bocaux en verre

Des tupperwares en verre de préférence, pour éviter le transfert d’additifs présents dans ceux en plastique. Et des bocaux en verre fonctionnent parfaitement pour stocker hermétiquement un reste de soupe, de sauce, une pâte à crêpes, etc.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *