Produits ménagers naturels

Des produits d’entretien écologiques et non toxiques pour l’entretien de toute votre maison ? Oui cela existe, heureusement ! 

Découvrez la gamme de produits d’entretien 100% naturels et bio, fabriqués artisanalement en Bretagne ! Quelques ingrédients, des recettes simples et c’est tout Tantinotte

A compléter par le savon noir de la célèbre savonnerie Marius Fabre. Et si le format solide ou à mélanger ne vous convient pas, découvrez leurs lessive et produit vaisselle liquide ! 

Découvrir nos produits :

 

Le saviez-vous ?

L’air de nos maisons est 5 à 7 fois plus pollué que l’air extérieur. On y retrouve plus de 900 substances chimiques qui émanent principalement des fumées de cuisson, des peintures, des meubles neufs, des bougies parfumées, de l’encens mais aussi des produits ménagers courants qui contiennent des substances volatiles (surtout s’ils sont parfumés).

Le plastique est devenu omniprésent dans nos vies. En France, 80 000 tonnes de déchets plastiques s’échappent dans la nature chaque année, dont plus de 10 000 tonnes en Méditerranée. Les emballages plastiques sont aujourd’hui, comme la plupart des emballages ménagers, majoritairement à usage unique. Cela entraîne une pollution engendrant différents impacts environnementaux notamment sur les écosystèmes océaniques, le dérèglement climatique et les enjeux sanitaires.
Malheureusement, la majorité des emballages plastiques n’est, à ce jour, pas recyclée. Sur 1,2 million de tonnes de déchets ménagers d’emballages plastiques produits chaque année en France, seulement 26,5 % sont recyclés. Ce faible taux de recyclage a justifié la récente extension des consignes de tri à tous les emballages plastiques, pour en augmenter la collecte. Cependant, le plastique n’est pas recyclable indéfiniment..

La lutte contre la pollution plastique est ainsi devenue une préoccupation sociétale majeure. La priorité est donc de réduire à la source la consommation de plastique.

 

Quelles en sont les conséquences ?

  • Conséquences sur la santé

    91% des produits testés dans une étude sur les produits ménagers émettent du formaldéhyde, une substance cancérogène avérée pour l’homme, d’après le Centre international de recherche sur le cancer.
    Risques mis en avant par les études : toux, difficultés respiratoires, asthme, irritations, nausées, allergies, cancers, vertiges, inflammation des muqueuses...
    Les sprays, qu'ils soient assainissants, désodorisants ou antiacariens provoquent une « pollution majeure de l’air intérieur » lorsqu’on y est exposé pendant une longue durée

 

  • Conséquences sur l’environnement

    Après usage, la plupart des produits d’entretien se retrouvent dans les eaux usées domestiques (liquide vaisselle, lessive, pastilles WC…) ce qui entraîne une pollution de l’air, de l’eau et des sols.

 

Comment avoir une maison propre et saine ?

  • Acheter des produits ménagers labellisés

Des solutions existent pour maintenir une maison propre avec des produits moins toxiques pour la santé et l’environnement. Pour cela, privilégier les produits ménagers labellisés. Ci-dessous un aperçu des labels recommandés par l’ADEME pour les produits pour lave-vaisselle, liquide vaisselle, lessive, nettoyant multi-usage, nettoyant WC, nettoyant vitres, nettoyant pour le sol.

N'hésitez pas à utiliser l’outil de l’ADEME sur les différents labels environnementaux.

Et attention à cette idée reçue que les produits écologiques et écolabels ne seraient pas aussi efficaces que les produits “traditionnels” !
Ils sont soumis à une réglementation, ils doivent répondre aux mêmes critères d’efficacité.

  • Réaliser ses propres produits ménagers

Retrouvez des produits naturels et utiles pour nettoyer votre logement ainsi qu'un cahier de recettes !

Sinon, privilégiez des solutions mécaniques pour déboucher des canalisations, par exemple : ventouse, furet, eau chaude, avant de verser des produits ménagers.
Et pensez à aérer ! Il est essentiel de renouveler l’air intérieur quotidiennement afin d’éviter le développement de bactéries. L’ADEME recommande d’ouvrir les fenêtres un minimum de 5 à 10 minutes deux fois par jour et même en hiver !