5 astuces pour une routine capillaire écoresponsable

Charlotte, créatrice d’Ozaelle, marque engagée de bijoux et d’accessoires pour cheveux made in France, nous partage ses astuces pour avoir une routine capillaire écolo

Photo Charlotte, fondatrice Ozaelle

Bonjour Charlotte, d’abord présente-nous ton projet et comment il est né !

Bonjour Axelle, et bien c’est en recherchant de jolis accessoires de cheveux que j’ai constaté qu’entre les accessoires bas de gamme provenant de l’autre bout de la planète et les luxueux accessoires de cérémonie, il y avait peu d’offres. Je ne trouvais pas d’accessoires cheveux fabriqués en France et écoresponsables alors j’ai eu envie d’en créer. J’aspire à redonner à l’accessoire cheveux ses lettres de noblesse, au même titre qu’un sac ou un bijou, tout en restant à des prix abordables.

Ozaelle est une marque qui cultive un style intemporel et prend soin de notre planète : fabrication française, textiles écoresponsables, confection artisanale. Tous les accessoires sont imaginés par mes soins et je travaille avec des partenaires sélectionnés pour la qualité de leur savoir-faire. Je propose des pinces, des barrettes, des bandeaux et bien d’autres accessoires.

En ligne avec les valeurs qui m’animent, Ozaelle s’inscrit dans une démarche prônant une meilleure façon de consommer plus respectueuse de la nature et des hommes et favorise le recyclage en proposant une solution zéro déchet avec TerraCycle.

 

Quels sont tes astuces pour adopter une routine capillaire écoresponsable ?

ASTUCE N°1 – Pour votre coiffage, optez pour une brosse à cheveux en bois et du gel d’aloe vera

Chaque minute, c’est l’équivalent d’un camion poubelle qui est déversé dans l’océan. Pour protéger les océans de la pollution, essayons de remplacer nos produits par une version sans plastique et limitons l’utilisation de produits chimiques.

Le brossage des cheveux n’est pas qu’un geste purement esthétique, il contribue à la santé des cheveux. Il permet de décoller les impuretés (sébum, poussière, résidus de pollution) et favorise la microcirculation ainsi que la pousse des cheveux. Bien choisir sa brosse à cheveux est donc essentiel.

Pour remplacer la brosse à cheveux en plastique, celles à picots en bois sont parfaites pour masser le cuir chevelu sans l’agresser. Sur Vrac’Ethik, j’ai eu un coup de cœur pour la brosse en bois Anaé qui permet d’avoir un brossage doux qui stimule l’irrigation du cuir chevelu et régule l’excès de sébum.

Brosse plate picots Anaé

 

A la place du gel coiffant conventionnel ou la laque qui contient des chlorofluorocarbones (CFC), coupables de détruire la couche d’ozone, le gel d’aloe vera est une bonne alternative naturelle. Il suffit d’appliquer une petite noisette de gel qui fixera la coiffure en séchant tout en hydratant les cheveux.

Gel d'aloe vera

ASTUCE N°2 – Pour vous laver les cheveux, utilisez un shampoing solide et espacez les lavages

Pour la santé des cheveux, il est conseillé de ne les laver qu’une à trois fois par semaine. En espaçant vos shampoings, vous consommerez moins de produit, économiserez une belle quantité d’eau et gagnerez du temps à vous préparer par la même occasion !

Utilisez un shampoing sec entre les lavages si vos cheveux ont tendance à regraisser trop vite.

Ma recette de shampoing sec naturel :

  • 30 g de fécule de maïs 
  • 2 cuillères à soupe de poudre de cacao 
  • 3 gouttes d’huile essentielle au choix (j’opte pour la menthe poivrée par exemple)

 

Pour vous aider à espacer vos shampoings, en cas de bad hair day, misez sur de jolies coiffures (chignon donut, demi bun, tresse XL) et des accessoires bien choisis (bandeau, bun cuff, scrunchie).

Plus sains, plus économiques et plus écologiques, les shampoings solides ont vraiment tout bon ! Si vous n’avez pas encore sauté le pas, c’est le moment d’essayer.

Sur Vrac’Ethik, on trouve le shampoing adapté (cheveux gras, cheveux secs, cheveux abîmés…). Un galet de 70 grammes de shampoing solide Druydès permet d’économiser deux bouteilles en plastique !

salle de bain zéro déchet Shampoing Druydès

 

ASTUCE N°3 – Pour vos soins cheveux, remplacez les produits capillaires conventionnels par des produits naturels

La plupart des produits de soins capillaires disponibles en grande surface contiennent des substances nocives pour l’environnement et controversées sur leur impact pour notre santé (silicones, sulfates, quats, parabènes…). Il est possible de les remplacer par des produits plus naturels.

Pour bien choisir les produits bio, les certifications comme Slow Cosmétique, Ecocert, NaTrue sont une bonne réassurance. Il est aussi possible de scanner le code-barre d’un produit pour vérifier sa composition avec des applications comme INCI Beauty ou Yuka.

Pour aller plus loin dans sa routine capillaire, on peut réaliser ses produits soi-même à la maison :

  • Pour démêler sa tignasse, le vinaigre de cidre est un allié.

Astringent, il aide les écailles à se renfermer. Préparez-vous une eau de rinçage en mélangeant dans un flacon spray 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme bio et 40 cl d’eau froide. Pour l’odeur, vous pouvez rajouter quelques gouttes d’huile essentielles de votre choix.  Appliquez après votre shampoing, votre chevelure sera démêlée et ultra brillante !

 

  • Pour purifier sa crinière, un masque à l’argile est une bonne option.

En plus d’être purifiante et de nettoyer en profondeur le cuir chevelu, l’argile va réguler le sébum. Parfait pour les cheveux qui regraissent vite.

 

Ma recette de masque à l’argile verte : 

  • Mélangez 6 cuillères à soupe d’argile verte avec 2 cuillères à café de vinaigre de cidre
  • Rajoutez 2 pincées de sel.
  • Ajoutez de l’eau de jusqu’à obtenir une pâte souple et élastique.

 Appliquez 15 minutes et rincez.

 

  • Pour nourrir la fibre capillaire, le bain d’huiles végétales n’a pas son pareil.

Le bain d’huile est un soin profond à réaliser avant le shampoing, il consiste à appliquer une huile, ou un mélange d’huiles végétales sur sa chevelure. Il s’applique sur cheveux secs ou légèrement humides, et on le laisse poser 1 heure au minimum ou pendant toute la nuit.

Choisissez votre huile végétale selon votre type de cheveu :

  • cheveux secs : argan,
  • cheveux gras : noisette,
  • perte de cheveux : ricin,
  • cheveux abimés : karité

 

ASTUCE N°4 – Pour une routine capillaire écoresponsable, optez pour la coloration végétale

La coloration végétale permet d’éviter les produits chimiques qui peuvent avoir un effet désastreux sur vos cheveux, votre santé, mais également sur l’environnement.

Pour un résultat optimal, avant de vous lancer il est recommandé de faire un masque détoxifiant à base d’argile, qui va débarrasser le cheveu d’un maximum de particules chimiques. La coloration végétale enrobe le cheveu d’un pigment. En fonction du résultat souhaité et de votre couleur de départ, une à deux applications successives de couleur peuvent être nécessaires.

 

Coloration végétale

 

La coloration végétale doit être 100% naturelle. Pour bien la choisir, rendez-vous dans une boutique bio et choisissez les gammes sur lesquelles il est mentionné bio ou 100% naturel. Sinon, de plus en plus de salons de coiffure proposent des colorations végétales. Rien de mieux que d’être accompagnée par un professionnel pour aborder cette transition. Une recherche sur Internet vous permettra de dénicher le salon de coiffure végétale le plus proche de chez vous.

Les salons de coiffure adoptent cette démarche en optant souvent pour des produits à assembler eux-mêmes. Le temps de pose d’une coloration naturelle est plus long : environ 1h15 contre 35 minutes pour une coloration classique.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les colorations végétales durent aussi longtemps qu’une coloration chimique et évitent un effet racine trop prononcé.

Cela dit, arrêter complètement les colorations et revenir à sa couleur naturelle est un choix que font de plus en plus de femmes. Porter les cheveux blancs ou poivre et sel, en plus d’être écoresponsable, peut être aussi très seyant.

Femme cheveux gris

ASTUCE N°5 – Choisissez des accessoires cheveux made in France

L’achat local, en plus de soutenir les entreprises de proximité, est précieux pour lutter contre le dérèglement climatique.  Privilégier l’achat d’accessoires cheveux en France permet de minimiser les émissions de gaz à effet de serre liées à leur transport. C’est loin d’être le cas de la plupart des accessoires cheveux que l’on trouve en grande distribution qui font parfois le tour du monde avant de se retrouver sur nos têtes, laissant dans leur sillage une empreinte carbone conséquente

Pour sublimer vos coiffures, je vous propose une petite sélection coup de cœur d’accessoires Ozaelle :

 

Ozaelle chouchou Pivoine en Tencel made in France

Chouchou Pivoine en Tencel™

Ozaelle propose les premiers chouchous français sans plastique !

Tous nos scrunchies allient un textile écoresponsable (lin, coton bio, satin cellulosique, Tencel™) et un élastique en caoutchouc naturel (latex) biodégradable pour la préservation des océans. Ils sont confectionnés avec amour dans un atelier de couture du Pas-de-Calais.

Le chouchou Pivoine nous fait craquer avec sa jolie forme de fleur.

 

 

Ozaelle barrette dorée Perséphone made in France

Barrette dorée Perséphone

Perséphone illustre la beauté du savoir-faire français, conçue à partir d’une estampe issue d’une entreprise française du Patrimoine Vivant, elle est ensuite dorée à l’or fin 24 carats à Paris.

Sa frise romantique et bohème illuminera votre coiffure en toute délicatesse.

 

 

Ozaelle pince Arielle beige made in France

Nos pinces à chignon sont fabriquées à Oyonnax dans l’Ain selon un savoir-faire reconnu mondialement. Elles sont en acétate de cellulose, un matériau, très doux pour les cheveux et plus écologique que le plastique traditionnel, constitué d’un mélange de fibre de coton et de pulpe de bois.

La pince Arielle est indispensable pour des chignons ultra confortables. Son volume est étudié pour un maintien parfait et un confort optimal. Son mécanisme sans ressort, souple et résistant, a été breveté.

Avec la solution de recyclage TerraCycle, même les pinces à cheveux peuvent avoir une nouvelle vie !

 

 

Ozaelle bandeau en velours bio Iska made in France

Bandeau en velours bio Iska

La tendance est à la chevelure soyeuse joliment retenue par un bandeau. Le Headband est l’accessoire parfait pour twister une tenue en une seconde. Vous pouvez opter pour un style rock, romantique ou bohème, c’est à vous de voir ! Le principal avantage du bandeau, c’est qu’il s’adapte à tous les goûts et à tous les styles.

On adore la douceur du velours de coton biologique du bandeau Iska.

 

 

J’espère que ces astuces vous ont plu et si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à les partager en commentaires ! Bien entendu, je vous invite à découvrir nos accessoires sur l’e-shop Ozaelle pour vous coiffer en prenant soin de la planète !

 

Ecrit par : Charlotte (Ozaelle) et Axelle (Vrac’Ethik)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :